26 janv. 2016

Des anarchistes écrivent à Hollande pour être déchus de leur nationalité

« Si demain le pouvoir va à l’extrême droite, elle n’aura pas à faire ses propres lois, elles existeront déjà. C’est irresponsable politiquement. On n’a pas le droit de jouer avec les valeurs de la République. Même si je suis anarchiste, je suis un républicain dans l’âme », accuse Jean-Marc Raynaud.

 

C’est à lire

 

Aucun commentaire:

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

j'ai 50 ans, je suis marié, nous avons 4 enfants.