28 mars 2016

Témoignage de la résurrection

Le témoignage le plus ancien de la résurrection qui nous soit parvenu se trouve dans la première épître aux Corinthiens qui aurait été composée au milieu des années 50. Dans cette épître, St Paul cite un kérygme, c'est-à-dire une profession de foi fondamentale, répandu parmi les premiers chrétiens :


Première lettre de St Paul Apôtre aux Corinthiens

Chapitre 15, 3-7

Frères,

je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ;

cet Évangile, vous l'avez reçu ;

c'est en lui que vous tenez bon,

c'est par lui que vous serez sauvés

si vous le gardez tel que je vous l'ai annoncé ;

autrement, c'est pour rien que vous êtes devenus croyants.

Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j'ai moi-même reçu :

le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures,

et il fut mis au tombeau ;

il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures,

il est apparu à Pierre, puis aux Douze ;

ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois

la plupart sont encore vivants,

et quelques-uns sont endormis dans la mort –,

ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.

--   

Aucun commentaire:

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

j'ai 50 ans, je suis marié, nous avons 4 enfants.