24 avr. 2017

Arthur !

L'expression "Se faire appeler Arthur" signifie que l'on va subir des remontrances. Elle aurait pour origine le couvre-feu pendant la Seconde Guerre mondiale (fixé à 20 heures) où les soldats allemands invectivaient les retardataires en leur montrant leur montre en disant "acht Uhr" (8 heures).

C'est également aux allemands que l'on doit le fameux "Vasistas". C'était à l'origine une petite fenêtre au dessus d'une porte d'entrée, qui permettait de voir et de parler à celui ou celle qui toque avant d'ouvrir. Les allemands demandaient toujours "Was ist das? (Qu'est ce que c'est ?) quand on frappait à leur porte, d'où le nom qu'on a importé en France !

C'est aussi à nos cousins germains que nous devons l'expression "mort aux vaches", aujourd'hui utilisée contre les forces de l'ordre. Cela vient du mot "Wache" qui était écrit sur les postes de garde (Wache signifiant garde en allemand). Après la guerre, les allemands sont partis mais l'expression est restée.


De mémoire d'homme les deux dernières datent d'avant la guerre de 39/45, peut-être même à celle de 1870. Il faudrait consulter un linguiste...

Vasistas : La première forme connue de cet emprunt est « Wass-ist-dass » utilisé par Jean-François-Clément Morand en 1776 dans son Mémoire sur les feux de houille.

Mort aux vaches : On donne à cette expression deux origines. La première remonte à l'époque d'Henri IV où celui-ci assiégeait Paris. Ses étendards arborant deux vaches, les Parisiens créèrent l'injure. La seconde remonte à 1870 (voir plus haut).



--   

Aucun commentaire:

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

j'ai 50 ans, je suis marié, nous avons 4 enfants.